Plus de bus

Plus de bus

juin 26, 2018

26 juin, 2018

Une mère de deux enfants a demandé notre aide, car elle ne parvenait pas à obtenir de réponse de son conseil scolaire sur les raisons pour lesquelles il refusait d’assurer un service d’autobus scolaires à son fils de quatre ans, alors qu’il en fournissait un à son fils de huit ans dont l’école était plus près de leur résidence.

Une mère de deux enfants a demandé notre aide, car elle ne parvenait pas à obtenir de réponse de son conseil scolaire sur les raisons pour lesquelles il refusait d’assurer un service d’autobus scolaires à son fils de quatre ans, alors qu’il en fournissait un à son fils de huit ans dont l’école était plus près de leur résidence. Cette mère de famille était bénéficiaire de l’assistance sociale et avait dépensé 20 $ en taxi, à l’aller comme au retour, pour accompagner son jeune fils durant la première semaine d’école. Notre Bureau a communiqué avec le consortium de transport du conseil scolaire, dont le personnel a dit que cette mère avait uniquement demandé un service d’autobus lors du premier jour d’école et que le consortium avait un arriéré de demandes pour la semaine alors en cours – mais il a confirmé que le plus jeune des fils était admissible à un service d’autobus et il en a avisé la mère.