L’Ombudsman de l’Ontario est une fois de plus en nomination au palmarès des avocats les plus influents au Canada

L’Ombudsman de l’Ontario est une fois de plus en nomination au palmarès des avocats les plus influents au Canada

mai 11, 2018

11 mai, 2018

Pour la deuxième année consécutive, l’Ombudsman de l’Ontario Paul Dubé compte parmi les candidats au palmarès des 25 avocats les plus influents au Canada, du magazine Canadian Lawyer.

(TORONTO, 11 mai 2018) – Pour la deuxième année consécutive, l’Ombudsman de l’Ontario Paul Dubé compte parmi les candidats au palmarès des 25 avocats les plus influents au Canada, du magazine Canadian Lawyer.
 
Le processus de vote en ligne pour les 25 premiers est ouvert jusqu’au 22 mai, et les résultats seront annoncés en août. Le sondage se trouve ici.
 
Le classement, choisi par l’équipe de rédaction interne du magazine, les lecteurs et d'anciens lauréats, honore les avocats qui ont joué un rôle important dans la profession juridique au cours des 18 derniers mois. « Il s'agit de personnes de pouvoir, qui influencent les lois, le système judiciaire et la profession juridique au Canada et à l’étranger de nos jours », disent les organisateurs.
 
M. Dubé s’est distingué par le travail notable accompli récemment par son Bureau « en vue d'élargir la réforme de la justice dans les services correctionnels et les services policiers », entraînant des changements de loi majeurs, dit le sondage.
 
Le sondage souligne que l'enquête et le rapport de 2017 de l'Ombudsman sur l’isolement cellulaire des détenus, Les oubliés de la surveillance, « ont entraîné des changements dans les méthodes de l’Ontario en matière d’isolement, reflétant plus d’humanité et de responsabilisation dans son approche, ainsi que des réformes dans l'adoption de la Loi de 2018 sur la transformation des services correctionnels ». De plus, M. Dubé a préconisé avec succès des modifications au Projet de loi 175, Loi de 2018 pour plus de sécurité en Ontario, pour combler des lacunes pouvant nuire à une responsabilisation complète, transparente et efficace de la police et pour exiger que tous les policiers soient formés « aux techniques de désescalade des situations conflictuelles ».
 
L’an dernier, la nomination de M. Dubé dans Canadian Lawyer a aussi reflété les répercussions de ses recommandations pour améliorer les services aux adultes ayant une déficience intellectuelle, qui se trouvent en situation de crise, recommandations qui ont toutes été acceptées par le gouvernement et qui sont en voie d'application (voir son rapport, Dans l’impasse).
 
« Cet honneur reflète une fois de plus le dévouement et le travail ardu de toute l’équipe d’Ombudsman Ontario », a dit M. Dubé. « Mes félicitations et mes meilleurs vœux à tous les candidats. »
 
Le mandat de M. Dubé en tant qu’Ombudsman a commencé alors que le droit de surveillance de son Bureau doublait, pour inclure les municipalités, les universités et les conseils scolaires de l’Ontario, en plus des organismes du gouvernement provincial. Son Bureau traite plus de 21 000 plaintes du public par année, en mettant l'accent sur la promotion de l’équité, la transparence, la responsabilisation et les changements constructifs.
 
Canadian Lawyer sélectionnera les cinq avocats les plus influents dans cinq catégories, en fonction des votes en ligne et des choix de son équipe interne. M. Dubé est l’un des 39 avocats inscrits à la catégorie « gouvernement/sans but lucratif/associations ».
 

Pour plus de renseignements, communiquez avec :
Linda Williamson, Directrice des communications
416-586-3426, lwilliamson@ombudsman.on.ca