L'ombudsman de l'Ontario sur l'isolement dans les prisons (Radio-Canada)

L'ombudsman de l'Ontario sur l'isolement dans les prisons (Radio-Canada)

décembre 5, 2016

5 décembre, 2016

L'ombudsman de la province examinera l'utilisation de l'isolement cellulaire de détenus dans les établissements correctionnels.

Radio-Canada
Le 5 décembre 2016

Paul Dubé dit que c'est à cause des graves problèmes soulevés dans un nombre croissant de plaintes.

Il veut se pencher sur la manière dont le ministère des Services correctionnels assure le suivi des détenus placés en isolement.

Dans un communiqué, l'ombudsman dit avoir reçu 175 plaintes à propos de l'isolement cellulaire depuis le 1er avril.

Une de ces plaintes portaient sur le cas d'un détenu à Thunder Bay. Les conditions de détention d'Adama Capay ont fait les manchettes nationales au cours des dernières semaines. Au cours des quatre dernières années, l'autochtone de 24 ans avait été confiné 23 heures sur 24 dans une cellule de plexiglas, constamment illuminée par de la lumière artificielle. Lors d'une comparution la semaine dernière, il a été déterminé qu'il subirait son procès pour le meurtre d'un co-détenu au printemps.

L'enquête sera menée par l'équipe d'intervention spéciale de l'ombudsman, qui est responsable des grandes enquêtes sur le terrain.

Les enquêteurs examineront les statistiques, les procédures et la documentation concernant l'isolement et ils visiteront plusieurs établissements.