Échéance de la date limite

Échéance de la date limite

juillet 28, 2015

28 juillet, 2015

La mère d’un jeune homme atteint de graves troubles de santé mentale s’est tournée vers l’Ombudsman car son fils, qui bénéficiait de prestations du POSPH, était menacé d’expulsion de son foyer de groupe car son loyer n’avait pas été payé par le biais du POSPH.

La mère d’un jeune homme atteint de graves troubles de santé mentale s’est tournée vers l’Ombudsman car son fils, qui bénéficiait de prestations du POSPH, était menacé d’expulsion de son foyer de groupe car son loyer n’avait pas été payé par le biais du POSPH. Cette femme avait trouvé tant bien que mal les fonds nécessaires pour deux mois de loyer de son fils, mais n’avait pas les moyens de payer un troisième mois.

Le personnel du Bureau de l’Ombudsman a signalé le dossier à un gestionnaire du POSPH, qui a constaté que la responsable du dossier du jeune homme était partie en congé de maternité et n’avait pas été remplacée. En raison de cette lacune, les dossiers du POSPH n’étaient pas à jour. Le POSPH ignorait que le jeune homme avait déménagé récemment et il avait envoyé l’argent de son loyer à son propriétaire précédent. Le gestionnaire a immédiatement désigné un autre responsable du dossier et l’ancien propriétaire du jeune homme a remboursé au POSPH les trois mois de loyer payés pour lui.

La mère a aussi obtenu un remboursement des sommes qu’elle avait dépensées.