Querelle de famille

Querelle de famille

septembre 28, 2020

28 septembre 2020

Un jeune de 16 ans qui vivait dans un foyer de groupe s’est plaint auprès de notre Bureau que le personnel de ce foyer ne lui permettait pas de communiquer avec certains membres de sa famille, car sa mère – sa tutrice légale – ne voulait pas qu’il leur parle.

Un jeune de 16 ans qui vivait dans un foyer de groupe s’est plaint auprès de notre Bureau que le personnel de ce foyer ne lui permettait pas de communiquer avec certains membres de sa famille, car sa mère – sa tutrice légale – ne voulait pas qu’il leur parle. Notre Unité des enfants et des jeunes a examiné les droits de cet adolescent en vertu de la Loi de 2017 sur les services à l'enfance, à la jeunesse et à la famille, qui stipule qu'un jeune peut voir sa famille et lui parler, sauf décision judiciaire contraire. Nous avons aussi mis cet adolescent en contact avec un avocat spécialisé dans les droits des jeunes, qui a confirmé que celui-ci pouvait légalement parler à qui il voulait, car il n'était plus sous la garde de ses parents. Les membres du personnel du foyer de groupe a donc accepté de faciliter les appels entre ce jeune et les membres de sa famille, et celui-ci a remercié notre personnel de son aide.
 

En savoir plus à propos de l’unité des enfants et des jeunes, qui répond aux questions et prend les plaintes sur les services de protection de l’enfance.
Découvrez comment nous avons aidé d'autres personnes dans nos cas sélectionnés.