C’est le bon foyer

C’est le bon foyer

septembre 30, 2019

30 septembre, 2019

Mécontent de son placement dans un foyer d’accueil, un jeune âgé de 17 ans a demandé à sa travailleuse sociale de la Société d’aide à l’enfance de lui trouver un autre placement, mais celle-ci lui a répondu que le foyer où il se trouvait était le meilleur pour lui.

Mécontent de son placement dans un foyer d’accueil, un jeune âgé de 17 ans a demandé à sa travailleuse sociale de la Société d’aide à l’enfance de lui trouver un autre placement, mais celle-ci lui a répondu que le foyer où il se trouvait était le meilleur pour lui.

Considérant que sa demande n’avait pas été entendue, ce jeune a communiqué avec l’Unité des enfants et des jeunes de l’Ombudsman. Notre personnel lui a expliqué que tous les jeunes ont le droit de demander un examen de leur placement, dans le cadre du processus du Comité consultatif sur les placements en établissement (CCPE). Le jeune plaignant a communiqué ceci à sa travailleuse sociale, qui n’était pas au courant du processus. Nous avons parlé à celle-ci des droits qu’avait ce jeune à demander un examen, et elle a alors indiqué qu’elle envisagerait de lui trouver un autre foyer.

Depuis, le jeune a emménagé dans un nouveau foyer. Il a dit à notre personnel qu’il est satisfait de ce nouveau placement et qu’il reste en contact avec sa Société d’aide à l’enfance pour la planification de la transition.

En savoir plus à propos de l’unité des enfants et des jeunes, qui répond aux questions et prend les plaintes sur les services de protection de l’enfance.
Découvrez comment nous avons aidé d'autres personnes dans nos cas sélectionnés.