Élargissement de la couverture pour l’herceptine – L’Ombudsman suspend son enquête

Élargissement de la couverture pour l’herceptine – L’Ombudsman suspend son enquête

mai 12, 2011

12 mai, 2011

L’Ombudsman de l’Ontario, André Marin, a suspendu aujourd’hui son enquête sur la limitation du financement provincial de l’herceptine, car le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a décidé de rembourser ce médicament aux patientes atteintes d’un cancer du sein dont la tumeur est d’un centimètre de diamètre ou moins.

TORONTO (12 mai 2011) – L’Ombudsman de l’Ontario, André Marin, a suspendu aujourd’hui son enquête sur la limitation du financement provincial de l’herceptine, car le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a décidé de rembourser ce médicament aux patientes atteintes d’un cancer du sein dont la tumeur est d’un centimètre de diamètre ou moins.

M. Marin avait annoncé son enquête le 18 mars. Son Équipe d’intervention spéciale de l’Ombudsman (EISO) a interviewé huit patientes qui s’étaient vu refuser un remboursement car leurs tumeurs étaient trop petites. Les enquêteurs de l’EISO ont aussi parlé à de nombreux responsables du Ministère et d’Action Cancer Ontario. De plus, ils ont analysé la prise en charge de ce médicament dans les autres provinces.

« Je suis très satisfait des efforts continus faits par le Ministère pour que les décisions relatives au financement des médicaments soient plus équitables et reposent davantage sur des données probantes », a déclaré M. Marin. « Nous avons obtenu l’excellente collaboration du Ministère dès le début de cette enquête, et les représentants ministériels se sont montrés très réceptifs à nos questions et à nos conseils. Je suis heureux que nous ayons pu résoudre ce problème rapidement pour les patientes concernées. »

Bien que l’enquête soit suspendue, M. Marin a demandé au Ministère de l’informer régulièrement de la mise en œuvre de son nouveau programme fondé sur les preuves pour les médicaments. M. Marin continuera de suivre de près les développements et les plaintes à ce sujet.

On trouvera plus de renseignements sur le site Web d’Action Cancer Ontario (cancercare.on.ca). Ce site souligne que l’herceptine est le premier médicament à être remboursé par le programme fondé sur les preuves pour les médicaments contre le cancer. Dès à présent, l’herceptine est prise en charge « pour traiter les tumeurs dont le diamètre est inférieur ou égal à un centimètre chez les femmes exemptes d’atteinte ganglionnaire et souffrant d’un cancer HER2 positif », dit le site.

C’est la deuxième fois que l’Ombudsman enquête sur la limitation du financement d’un médicament anticancéreux. En décembre 2009, dans la foulée du rapport publié par l’Ombudsman en septembre 2009 et intitulé Une vaste injustice, le Ministère a éliminé le plafond de 16 cycles précédemment imposé à l’Avastin, médicament contre le cancer colorectal.

 

For more information, please contact:
Linda Williamson, Director of Communications
Tel: 416-586-3426, lwilliamson@ombudsman.on.ca

Elena Yunusov, Communications Officer
Tel: 416-586-3521, eyunusov@ombudsman.on.ca

Patricia Tomasi, Communications Officer
Tel: 416-586-3402, ptomasi@ombudsman.on.ca