Il ne faut pas jouer au malin avec l’école et Il ne faut pas jouer au malin avec l’école… Encore!


– Collèges privés d’enseignement professionnel et collèges d’arts appliqués et de technologie

L’Ombudsman a publié deux rapports d’enquêtes systémiques en 2009 sur la surveillance exercée par le ministère de la Formation et des Collèges et Universités sur les collèges privés d’enseignement professionnel et les collèges d’arts appliqués et de technologie – rapports respectivement intitulés Il ne faut pas jouer au malin avec l’école et Il ne faut pas jouer au malin avec l’école… Encore! Bien que les problèmes propres à ces deux enquêtes aient été résolus – à Bestech Academy près de Hamilton et au Cambrian College à Sudbury – nous continuons de recevoir de nouvelles plaintes sur des difficultés similaires.

La Direction des collèges privés d’enseignement professionnel du Ministère a droit de regard sur tous les collèges privés d’enseignement professionnel enregistrés en Ontario et veille à l’application des sanctions prises contre les collèges privés d’enseignement professionnel non enregistrés. En 2013-2014, nous avons reçu 15 plaintes d’étudiants et d’exploitants de collèges privés d’enseignement professionnel (soit une légère baisse par rapport aux 19 de l’an dernier).

Dans l’un de ces cas, qui rappelait les circonstances détaillées dans Il ne faut pas jouer au malin avec l’école, une étudiante s’est plainte du manque d’information donnée par le Ministère sur les dispositions à prendre à la suite de la fermeture soudaine de son collège privé d’enseignement professionnel. Nous avons communiqué avec le Ministère et nous avons fourni à cette étudiante les renseignements voulus pour qu’elle demande le remboursement de ses droits de scolarité.

Nous avons aussi reçu 100 plaintes sur des collèges d’arts appliqués et de technologie, qui sont financés par le Ministère et qui sont censés donner à leurs diplômés des compétences répondant aux normes en vigueur.

Dans un dossier similaire à l’un de ceux présentés dans Il ne faut pas jouer au malin avec l’école… Encore!, les étudiants d’un programme de chauffage, climatisation et réfrigération se sont plaints que leur programme n’était pas homologué par la Technical Standards and Safety Authority (TSSA). Sans cette homologation, ces étudiants avaient de piètres perspectives d’emploi une fois diplômés.

Le personnel de l’Ombudsman examine le rôle du Ministère dans l’agrément de tels programmes et les mesures qu’il a prises en réponse aux recommandations de l’Ombudsman depuis son rapport de 2009. À cette époque, l’Ombudsman avait déclaré que le Ministère avait « abdiqué » sa responsabilité de garantir que les programmes des collèges répondent aux normes et il avait qualifié de « décevante » la réponse du Ministère à son rapport.