Choix ardu

Choix ardu

juin 25, 2019

25 juin, 2019

Une employée du gouvernement provincial s’est plainte à nous que les pratiques du Programme de prévention de la discrimination et du harcèlement en milieu de travail (PDHT) étaient lourdes et injustes.

Une employée du gouvernement provincial s’est plainte à nous que les pratiques du Programme de prévention de la discrimination et du harcèlement en milieu de travail (PDHT) étaient lourdes et injustes. Ce programme, qui fait partie du ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs, enquête sur les plaintes de discrimination et de harcèlement dans la fonction publique de l’Ontario. Alors que cette employée était en congé de maladie en raison du stress causé par le harcèlement qu’elle disait avoir subi, les responsables du PDHT lui ont proposé deux options : fournir un certificat médical attestant que sa participation à l’enquête n’aggraverait pas son état de santé, ou signer une renonciation indiquant qu’elle acceptait la responsabilité de tout effet négatif que cette enquête pourrait avoir sur elle. Elle ne pensait pas pouvoir donner ce genre d’assurance. Le personnel de l’Ombudsman a dit au PDHT qu’il craignait que de telles exigences ne dissuadent les victimes de harcèlement en milieu de travail de porter plainte. Le PDHT nous a informés qu’à la suite de ces discussions, il avait décidé de modifier cette pratique.

Découvrez comment nous avons aidé d'autres personnes dans nos cas sélectionnés.