À l’hameçon

À l’hameçon

juin 25, 2019

25 juin, 2019

Une femme qui exploite une entreprise de pêche commerciale s’est plainte que le ministère des Richesses naturelles et des Forêts n’avait pas répondu à sa demande de remboursement d’un montant de plus de 31 000 $, qu’elle avait payés en trop en frais de location à la Couronne pendant plusieurs années.

Une femme qui exploite une entreprise de pêche commerciale s’est plainte que le ministère des Richesses naturelles et des Forêts n’avait pas répondu à sa demande de remboursement d’un montant de plus de 31 000 $, qu’elle avait payés en trop en frais de location à la Couronne pendant plusieurs années. Elle s’est plainte aussi du fait qu’elle attendait, depuis 2015, que le Ministère lui accorde une date d’audience pour augmenter ses quotas de pêche. Le personnel de l’Ombudsman a communiqué avec le Ministère pour discuter des questions en litige et, peu après, cette femme a obtenu son remboursement, accompagné d’une explication selon laquelle le retard de l’audience résultait en partie d’une pénurie d’agents qualifiés pour les audiences. Le Ministère a souligné qu’il était en train d’embaucher plus d’agents et il a dit à cette femme à qui s’adresser pour obtenir plus de renseignements.

Découvrez comment nous avons aidé d'autres personnes dans nos cas sélectionnés.