Deux fois plus d’ennuis

Deux fois plus d’ennuis

juin 26, 2018

26 juin, 2018

Une mère et sa fille adulte, qui sont toutes deux bénéficiaires du POSPH et qui vivent ensemble, se sont plaintes à nous d’une confusion résultant du fait que la fille avait fait une demande personnelle de prestations au POSPH dans un bureau différent de celui où sa mère était cliente.

Une mère et sa fille adulte, qui sont toutes deux bénéficiaires du POSPH et qui vivent ensemble, se sont plaintes à nous d’une confusion résultant du fait que la fille avait fait une demande personnelle de prestations au POSPH dans un bureau différent de celui où sa mère était cliente. La fille ne savait pas que sa mère recevait des prestations supplémentaires du POSPH parce qu’elle vivait avec elle, en tant qu’enfant à charge. Lorsque le POSPH a appris que la fille recevait des prestations directement, alors que sa mère en recevait aussi pour elle, il a commencé à déduire de l’argent des deux prestations pour récupérer le trop-payé. Les deux femmes se sont plaintes à nous que le POSPH déduisait maintenant deux fois plus d’argent qu’il ne devait le faire. Après notre intervention, les responsables du POSPH ont confirmé qu’en raison d’un manque de communication entre les deux bureaux, tous deux faisaient des retenues pour recouvrer la dette. Ils ont examiné le dossier et fait le remboursement voulu à ces deux femmes