L’Ombudsman de l’Ontario enquêtera sur la surveillance exercée sur les garderies non agréées

L’Ombudsman de l’Ontario enquêtera sur la surveillance exercée sur les garderies non agréées

juillet 15, 2013

15 juillet, 2013

TORONTO (15 juillet 2013) – L’Ombudsman de l’Ontario, André Marin, a annoncé aujourd’hui qu’il mènera une enquête systémique sur la manière dont le ministère de l’Éducation répond aux plaintes et préoccupations concernant les prestataires de services de garde d’enfants non agréés.

TORONTO (15 juillet 2013) – L’Ombudsman de l’Ontario, André Marin, a annoncé aujourd’hui qu’il mènera une enquête systémique sur la manière dont le ministère de l’Éducation répond aux plaintes et préoccupations concernant les prestataires de services de garde d’enfants non agréés.
 
Après avoir procédé à une évaluation de cas, à la suite du décès récent d’un enfant dans une garderie à domicile à Vaughan, l’Ombudsman a avisé le Ministère de son enquête. Celle-ci sera menée par l’Équipe d’intervention spéciale de l’Ombudsman (EISO).
 
« À la lumière du vif intérêt public pour l’examen de ce cas, j’ai demandé à l’EISO de conclure l’étape d’établissement des faits dans les 90 prochains jours », a déclaré M. Marin.
 
L’Ombudsman demande à quiconque dispose de renseignements pertinents pour cette enquête de communiquer avec son Bureau au 1-800-263-1830, de remplir un formulaire de plainte en ligne ou d’envoyer un courriel à info@ombudsman.on.ca.
 
Cette enquête, qui sera menée par l’Équipe d’intervention spéciale de l’Ombudsman (EISO), devrait durer environ six mois. Depuis 2005, l’EISO a effectué quelque 30 vastes enquêtes systémiques sur des problèmes qui touchent de très nombreux Ontariens. Les recommandations faites par l’Ombudsman dans ces causes ont été acceptées en très grande majorité, entraînant de multiples réformes, entre autres une amélioration du dépistage des maladies chez les nouveau-nés, une meilleure indemnisation des victimes d’actes criminels, un accès renforcé au financement des médicaments anticancéreux, une refonte du système d’imposition foncière et une sécurité accrue des loteries.
 
Also available in English

Pour plus de renseignements, communiquez avec :

Linda Williamson

Directrice des Communications
416-586-3426

lwilliamson@ombudsman.on.ca